Páginas

quinta-feira, 6 de maio de 2021

Construire en terre crue_ Pisé préfabriqué BONUS #5 -8

Construire en terre crue
Pisé préfabriqué BONUS #5 Assemblage des murs 
Après trois semaines passées à sécher à l’abri des intempéries, les murs en pisé préfabriqués et découpés dans la vidéo « Décoffrage, sciage et stockage » (à voir ou à revoir ici : https://youtu.be/trTZAuu88RE​) sont transportés vers le chantier de construction à quelques kilomètres du lieu de fabrication. 
Taillés de manière à ne pas excéder le poids autorisé pour être déplacés sur le chantier par une grue, les murs sont installés un à un pour constituer la façade. Des ouvriers les réceptionnent afin de les placer avec précision dans la continuité des autres éléments puis ajoutent un mortier pour assembler les murs imbriqués. Il s’agit d’un mortier de terre, un mélange naturel composé d’argile, de granulats et d’eau.

Pisé préfabriqué BONUS #6 — Finitions
L’assemblage des murs en pisé préfabriqués dessine des jonctions apparentes peu harmonieuses. Afin de donner une unité au bâtiment, les ouvriers effacent les défauts d’assemblage en ajoutant de la terre à pisé. Ils humidifient le mur et remplissent les espaces libres de la même terre ayant servi à préfabriquer les murs. 
Cette terre est mise à niveau à l’aide d’une planche en bois et d’une massette. Après un temps de séchage, la façade revêt une apparence lisse et esthétique comme si elle avait été mise en oeuvre sur place.

Pisé préfabriqué BONUS #7 — Insertions de lits de chaux anti-érosion
Les images du bâtiment terminé dévoilent une façade qui comporte des lignes claires à intervalles réguliers. Ces lignes sont des lits de chaux disposés afin de freiner l’érosion des parois que peut provoquer la pluie. L’érosion légère des murs est naturelle et fait partie du cycle de vie d’un bâtiment en pisé. Elle n’altère pas la structure de la construction dès lors que la mise en oeuvre du pisé a été correctement effectuée et qu’un suivi de l’état du bâtiment est réalisé par le constructeur. 
Mise au point par l’entreprise de construction Lehm Ton Erde, cette technique anti-érosion consiste à ajouter une couche de chaux humidifiée sur la strate de terre compactée. Elle est à son tour compactée grâce à un fouloir mécanique de manière à aplanir la surface qui accueillera la prochaine strate de terre.

Pisé préfabriqué BONUS #8 — Contrôle Qualité
Pour être mise en oeuvre, la terre à pisé doit être suffisamment humide de manière à ce que l’argile qu’elle contient colle l’ensemble des grains inertes. Avant de procéder à sa compaction, la terre est contrôlée afin de veiller à sa qualité. Elle est alors compactée à plusieurs reprises dans un coffrage de 10 cm3. 
Les échantillons de pisé constitués sont envoyés dans un laboratoire spécialisé chargé d’analyser leur résistance à la compression. Par cette étape, le constructeur vérifie que la terre à pisé employée sur le chantier résiste suffisamment à la compression qui sera exercée par le poids du bâtiment sur le matériau.

(...)

Sem comentários: